· 

Comment aller vers l'autonomie spirituelle ?

Sais-tu combien de religions, communautés religieuses et sectes existent ?
Ces communautés unissent-elles l'humanité ?
Est-ce que Dieu existe ?
Y-a-t-il un ou plusieurs dieux 
Si oui, notre sort les intéressent-ils ?
Est-ce-que l'âme survit après la mort ?
 
Ces questions sont souvent utilisées par des communautés qui désirent convertir des adeptes.
Si vous n'avez pas de croyances cela sera d'autant plus facile de vous  convaincre à faire vôtre les leurs car notre besoin de réponses et la facilité de les obtenir sans trop d'effort  est alléchante.
 
Pourquoi ne sommes-nous pas autonome ?

Ce sont des questions importantes parce que tes propres réponses à ces questions te permettent d'aller vers l'autonomie spirituelle.
Il arrive fréquemment que nous nous les posions lors de notre entrée dans la vie adulte.
Ce qui arrive souvent, avant de nous faire notre propre opinion, est que notre cheminement personnel est contré par l'enseignement reçu par notre environnement.

Dans ce cas de figure, nous pouvons devenir la proie de toutes sortes de gourous, maîtres, thérapeutes déviants  parce quenous avons appris à faire aveuglement confiance à une personne qui à nos yeux est investie d'une autorité spirituelle.
 
Si cela à est votre cas , il est toujours possible de choisir la voie de l'autonomie.
Ce qui est magique dans notre évolution c'est qu'il n'y a pas d'âge pour pouvoir grandir en conscience.


Religion et spiritualité quelles différences ?

Dans toute voie de changement la 1ère phase est ce que j'appelle "l'état des lieux" ou autrement dit apprendre à découvrir par soi-même les réalités qui nous entourent.

Nous sommes nombreux à faire un amalgame entre religion et spiritualité. En effet si les mots spiritualité et religion sont étroitement liés, ils sont indépendants l'un de l'autre.
Je te propose d'aller vérifier cela par leurs étymologies et leurs définitions.
 
 1 / Religion 
 
Etymologie : relegere (cueillir, rassembler) et religare (lier, relier)

https://www.idixa.net/Pixa/pagixa-0709031246.html

Définition Ensemble déterminé de croyances et de dogmesdéfinissant le rapport de l'homme avec le sacré.
Ensemble de pratiques et de rites spécifiques propres à chacune de ces croyances.
Adhésion à une doctrine religieuse ; foi : N'avoir plus de religion.
LittéraireToute organisation ou activité pour lesquelles on a unsentiment de respect ou de devoir à accomplir : La politique était pour lui une religion.

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/religion/67904#1CXb5AfPl5U0BgM1.99
 
 
 
2 / Spiritualité 
 
Nom formé à partir :
d'une racine latine"spir- " qui signifie le "souffle " et que l'on trouve dans "spirare" qui signifie "souffler"
racine à laquelle on a ajouté le suffixe "-tus" servant à former des noms ; on obtient en latin "spiritus" qui signifie "le souffle".
à ce dernier mot, on ajoute encore le suffixe "-alis" qui permet de former des adjectifs (et donne "-el" en français) ; "spiritualis" signifie en latin "relatif au souffle", mais aussi "relatif à l'esprit" : le mot évolue donc dans un sens abstrait.
enfin, à cet adjectif , on ajoute encore le suffixe" -itas" servant à former des noms : "spiritualitas" désigne la vie de l'âme, l'immatérialité.
D'après son étymologie, ce mot désigne donc "ce qui est de l'ordre de l'esprit"
 
En philosophie , le mot "spiritualité" désigne la qualité de ce qui est esprit , de ce qui est dégagé de toute matérialité.
En théologie, et c'est dans cette acception qu'on le trouve employé le plus souvent en histoire-géographie, ce mot désigne l'ensemble des croyances et des pratiques qui concernent la vie spirituelle.
  
  
A partir de son étymologie, il est intéressant de constater que la spiritualité  cela n'a rien avoir avec la religion, communément appelée, qui enseigne une doctrine.
 
 
On peut dire que les religions rassemblent effectivement les personnes du point de vue physique (dans les lieux de culte) et du point de vue spirituel dans le fait d'avoir des croyances similaires.

Pourtant du point de vue étymologique, elle porte aussi le sens de relier ce qui peut correspondre au rassemblement entre humains et / ou  de relier les personnes vers Dieu ou vers l'amour de Dieu; en tout cas c'est ce que prône les religions dans leurs enseignements.
 
Pourquoi les religions ne relient-elles pas comme elles le devraient ?
 
Si leur mission est de relier les personnes à Dieu et entre humains, on pourrait s'attendre à ce que cela unifie l'humanité.
Alors pourquoi les religions divisent-elles tant ?

Parce qu'elles se sont éloignées de leur but premier qui est denous relier vers Dieu et ou vers notre prochain pour chercher à cueillir ou à rassembler des personnes. Elles utilisent le besoin d'idéalisme de l'humain en leurs promettant un avenir dans l'au-delà ou sur une terre transformée en paradis dépourvue de "méchants" à condition de faire ce que les chefs religieux interprètent comme étant ce que Dieu exige pour obtenir le salut. 
 
Et cela marche ! La majeure partie des humains héritent ou embrassent une religion qui leur offre une espérance et une guidance dans leur chemin de vie.

En s'arrogeant le droit de savoir mieux que nous-même ce qu'il faut faire pour être une "bonne personne", ces communautés religieuses ou philosophiques nous offrent le fait de ne plus devoir réfléchir par nous-même; au contraire elles nous mâchent le travail et nous rendent dépendant.
 
Cette dépendance nous offre des avantages, pour un temps seulement, car vient un jour ou l'autre ou cela ne correspondra plus à nos valeurs profondes.
Ce qui est merveilleux chez l'humain c'est que la vie nous offre des carrefours de vie où nous devons nous positionner en  conscience et nous amène à faire le choix d'aller vers l'autonomie ou pas.
 
Etre ou ne pas être dans une religion ?
 
Loin de moi l'idée de vous dire quoi faire, être ou ne pas être dans une religion telle est la question ?
Voici quelques pistes pour avancer dans votre autonomie spirituelle :
 
Devenir acteur de vos choix spirituels
- Apprendre à les assumer
- Chercher à ouvrir votre esprit à ce qui existe autour de vous avant de décider d'embrasser une conviction spirituelle
- Surtout de vous donner le droit de partir d'une communauté qui ne correspondrait plus à vos valeurs.

 
Avant de choisir de devenir indépendant de toute communauté religieuse, mon mari et moi avons été approchés par une vingtaine de religions reconnues comme telles, sectes et autres. Après notre départ des Témoins de Jéhovah, nous nous étions donnés 1 an pour prendre notre décision de nous joindre à une nouvelle communauté religieuse. Après réflexion, nous avons opté pour une autonomie spirituelle mature sans s'attacher à une communauté existante.
 
J'ai bien conscience qu'il n'est pas donné à tout le monde à cette instant précis de choisir cette voie car pour devenir autonome spirituellement nous devons d'abord affronter plusieurs peurstelles que :

- Ne pas être dans le bon chemin
- De devenir une mauvaise personne
- De ne pas faire ce que Dieu demande
- De ne plus être aimé
- D'être seul
- De perdre ses amis
- De perdre sa famille
- D'être détruit par Dieu 
- De ne pas aller au paradis 

Comment être plus autonome spirituellement avec ou sans religion ?
 
 
Note : Cet article n'a pas pour vocation de vous dire d'être ou pas dans une religion mais plutôt de vous permettre d'avoir une vision globale de ce qui existe pour développer votre esprit critique. Si nous considérons les religions comme un héritage transmis par nos pairs alors nous serons plus libres de faire un choix en âme et conscience pour aller vers l'autonomie spirituelle.
 
Voici ce que j'ai pu constater des personnes qui vont vers le chemin de l‘autonomie spirituelle :

- Certains vivent leur religion à la carte en choisissant ce qu'il leur convient, ce qui est déjà une preuve de maturité spirituelle puisqu'ils font leur propre choix.
- D'autres décident d'aller vérifier par eux-mêmes ce que disentles textes sacrés de leur religion. Souvent, ils s'aperçoivent des incohérences et décident de trouver des communautés plus en adéquation avec ce qu'ils ont compris.
- D'autres ont fait le chemin de devenir autonome spirituellement libre de toutes religions en s'enrichissant de choses positives qui viennent des autres religions (Et oui, c'est possible !)
  
C'est quoi l'autonomie spirituelle ?

Selon le Larousse voici la définition d'autonomie :

Capacité de quelqu'un à être autonome, à ne pas être dépendant d'autrui ; caractère de quelque chose qui fonctionne ou évolue indépendamment d'autre chose. (Larousse en ligne)
 
Aller vers l'autonomie spirituelle nous permet d'être plus assertifdans nos rapports avec les autres dans nos discussions d'ordre spirituelles et cela est d'une richesse incroyable.

Comment ?

En apprenant à affirmer nos croyances en parlant en JE en utilisant des expressions tel que :
- "Je crois en cela ...", " c'est ma croyance d'aujourd'hui," car rappelons-le, les croyances sont évolutives si nous restons humblement sur le  chemin de la recherche spirituelle.
- Sortir des clichés « moi j'ai la vérité » car cela sous entend que l'autre qui croit autrement à tort et cela n'est en aucun cas assertif.

Comment voulez-vous être vrai avec une autre personne si dans votre esprit vous vous dites "j'ai la vérité et si il ne croit pas comme moi c'est un impie" ?

Pensez-vous vraiment que nous pouvons développer un amour inconditionnel ou un respect profond dans ces conditions ?

Par contre, accepter le fait que nos croyances sont justes des croyances, nous libèrent d'un poids : celui du jugement. Cette façon de faire permet de vivre ensemble de manière authentique.
 
Voici un merveilleux poème sur la vérité écrit par un prêtre.


La vérité c'est quoi ?
La vérité est une immense verrière
tombée à terre, éclatée en mille morceaux.
Chacun se précipite, se penche,
prend un éclat de verre qu'il brandit et dit :
"Je tiens la vérité".
Ils se précipitent les uns sur les autres
avec leur morceau de vérité en forme d'arme.
Mais non, vous ne tenez qu'un morceau de vérité.
Il faudrait, patiemment, avec amour,
rassembler vos morceaux,
reconstituer la verrière afin que,
de nouveau, elle fasse chanter la lumière.
 
Jean Sulivan
Prêtre et écrivain français (1913-1980)
  
Quel outil peut t'aider à aller vers cette autonomie ?
 

Regarde la vidéo  "Comment se réapproprier ses croyances ? "
  
 
 
Exercice paradoxale : Amuse-toi à entrer dans la peau d'une personne religieuse puis de devenir une autre personne religieuse antagoniste à cette religion.
Note les différences flagrantes de croyances, tu verras c'est très impressionnant.

Exercice pratique : Note le nombre de tes croyances pendant 1 semaine entière et décide de vivre comme si tu avais changé 1 seule croyance importante pendant une journée et vois comment tu te sens.
Décide ensuite si tu veux la garder ou pas.
Continue ainsi pour autant de croyances à remettre en question que tu le désires.
 
Je te souhaites un bon travail sur toi même 
 
Céline Rouge

Thérapeute holistique et Coach de vie
Facilitatrice en intelligence collective et
en coaching systémique

Co-fondatrice de CheCoPa