Pour des fêtes d’anniversaires plus saines

 

Aujourd’hui la nutrition des enfants est-elle vraiment idéale ?

 

 

Les enfants sont incités à manger de nombreuses sucreries lors des anniversaires et des fêtes durant l’année. Les bonbons commerciaux ont des composants toxiques qui amènent à une mauvaise concentration et une addiction dès le plus jeune âge.
 

C’est pourquoi nous allons vous proposer des alternatives plus saines et qui garderont le bienfait des fêtes qui créent des liens entre eux. 

En tant que mère de trois enfants  et animatrice d’enfants, nous sommes face à  un dilemme : ils reçoivent des sachets de bonbons lors de chaque anniversaire fêté en classes puis entre amis, à Halloween, Carnaval,…  seulement nous ne sommes pas pour les laisser en manger régulièrement toute au long de l’année. Les confisquer reviendrait pourtant à leur enlever des cadeaux offerts par leurs amis, cela pourrait être ressenti comme une injustice. Les écoles sont les vecteurs principaux de l’apport des bonbons et des sucreries chez les enfants de moins de douze ans.

Etat des lieux :

 

Dans l’union européenne nous consommons en moyenne 25 cuillères à café de sucre par jour et par personne. Dans une classe de 25 (en primaire), l’enfant aura un sachet de sucreries par anniversaire, c’est-à-dire 25 en classe, en tenant compte que les camarades font très souvent leur anniversaires entre amis, nous pouvons ajouter 8 anniversaires en plus.

Cela nous revient donc à 33 anniversaires par an par enfant ; il y a, en plus de ça Halloween, Carnaval, Pâques, Saint-Nicolas et Noël.

 

Nous arrivons donc à une moyenne de 38 fêtes par an. Un sachet de bonbon compte en moyenne une dizaine de bonbons, donc 380 bonbons par an.Ce qui revient à plus d’un bonbon par jour.C'est beaucoup trop !

 

Le problème dans les bonbons en plus du sucre qui est un vrai danger ce sont les intrants chimiques pour la conservation, le colorant, exhausteurs de goût ,qui sont aussi une des causes des problèmes de TDA et de l’hyperactivité entre autre, et sur le long terme aboutit à des maladies insidieuses dites de civilisations.

 

 

 

La société actuelle pousse à l’achat de confiserie chimique et industrialisée. Les gens achètent des bonbons surtout par habitude et par facilité. De plus le commerce les vend à des prix des plus bas. Le sucre blanc raffiné qui se trouve dans les sucreries est addictif et incite à en racheter.

 

Le sucre sous toutes ses formes est une cause de dépendance au même titre que les autres addictions qui a des répercussions importantes tout au long de la vie (diabète, maladie chronique, surpoids, problème comportementale, fatigue, etc… ) 

Solutions :

 

Pour toutes les raisons citées ci-dessus, nous vous proposons deux solutions afin de diminuer la quantité et d’augmenter la qualité.

 

 

1/Pour les plus drastique apprendre à sortir de l’habitude d’offrir des bonbons aux anniversaires.

 

2/Et pour ceux qui préfère continuer à offrir des bonbons nous allons proposer des bonbons naturels sans sucres ajoutés et produits chimiques dans le but de conscientiser chaque personne et de soutenir les projets de notre Asbl CheCoPa.

 

Cela vous permettra de faire plaisir à vos enfants en gardant l’esprit des fêtes et de convivialité.

 

Nous proposerons de fabriquer des bonbons bio à base de fruits, ce qui amènera la créativité et l’autonomie en plus d’une nourriture saine et agréable pour le palet et la santé.

 

Nous vous proposons aussi des ateliers et des recettes de gâteaux d’anniversaires .

 

 

« L’union fait la force  «  nous sommes convaincus au vue des expériences de nos autres missions que la collectivité permet d’amorcer plus facilement le changement et de créer ainsi l’effet domino.Lorsque les parents et le corps enseignant sont impliqués il est plus facile  d’aller vers des solutions simples et bonnes pour tous.

 

 

Intéressés par ce projet ? Contactez-nous.

 

Céline Rouge et Françoise Bertrand