· 

L’intelligence collective au service des changements sociétaux !  

Ce mois-ci, parlons peu mais bien, parlons de demain pour aller vers des solutions concrètes en alliant nos forces.
 
 
Qu'est-ce que l’intelligence collective ?
 
C’est une animation de groupe basée sur une méthodologie qui permet de faire naître un collectif en partant de notre individualité afin d’arriver à une création de projet collectif.
 
C’est une méthode de prises de décisions collectives qui va plus loin que la démocratie, démocratie pris dans le sens ou la majorité l’emporte, puisque dans l’intelligence collective le NON est écouté et permet de prendre en compte des paramètres souvent ignorés par la majorité démocratique.
 
Les principes de fonctionnement que l’on appelle le cadre ainsi que le processus de prises de décisions sont co-créés et acceptés par tous les membres.
 
Rien n’est figé puisque le cadre est évolutif c’est à dire qu’à tout moment il est possible d’amener une nouvelle proposition de règles voir même d’enlever celles qui ne semblent plus utiles.
 
L’intelligence collective permet de resserrer les liens d’une collectivité en y apportant une dimension plus humaine puisque chaque personne s’exprime et est écoutée.
 
La méthodologie, lorsqu’elle est bien menée permet de faire ressortir le maximum du potentiel des personnes afin de trouver des voies de solutions plus écologiques dans le sens du vivant et du durable.
 
Cela demande de la part du "facilitateur-trice"(ainsi nomme-t-on la personne qui anime ) des compétences relationnelles et de gestions de projets.
 
 
L'intelligence collective l'outil de demain ?
 
 
Notre société va de plus en plus vers le participatif car les citoyens qui se réveillent, "les créatifs culturels", éveillent aussi leurs proches et se veulent acteurs-trices de leurs vies et acteurs-trices des changements planétaires qui se font de plus en plus pressant.
 
http://www.creatifsculturels.be/
 
 
Forces, faiblesses et limites de l’intelligence collective :
 
Forces :
 
-Développent un esprit collaboratif
-Développe des compétences interpersonnelles et intrapersonnelles
-Permet aux personnes de créer des projets durables
-Permet un mieux-être dans les collectifs déjà existant
-Apporte un climat de bienveillance et de protection
-Développe l’affirmation de soi
-Ecoute de la minorité
-Permet de prévenir le harcèlement
-Permet au collectif de s'auto-réguler
 
Faiblesses :
 
-Demande une formation et une remise en question constante.
-Peut sembler rigide pour les non-initiés
-Utilisation non complète de l’outil qui amène à une vision faussée de sa capacité.
-Vouloir l’utiliser pour toutes les décisions, ce qui amène le syndrome de la "réunionite".
-C’est une méthodologie "diesel" (cela prend du temps au début mais bien mis en place, elle apporte une très grande efficacité par la suite).
 
 Limites :
 
L’intelligence collective est plus efficace pour des petits groupes de maximum 8 personnes.
Le groupe a besoin de devenir mature donc cela s’applique plus aux personnes ayant des projets sur du long terme ; les collectifs temporaires vivent beaucoup plus des frustrations.
 
 
Articulation du genoux (Je-Nous) :
 
Il faut veiller à bien faire la part des choses entre l’individu et le collectif entre le Je et le Nous.
En général les personnes leaders sont plus dans le Je et pourraient bloquer le processus de décisions en restant dans leurs préférences personnelles.
Les personnes plus soumises se confondent dans le Nous et pourraient avoir plus de mal à exprimer ce qu’elles ressentent si le-a facilitateur-trice ne prend pas le temps qu’il faut.
 
Les risques de dérives :
 
Comme tout outil si cela est bien utilisé c’est un outil formidable mais mal utilisé cela donne des expériences de mal-être encore plus important puisque le collectif amplifie aussi le bon comme le mauvais.
 
Tout le monde n’a pas les compétences indispensables pour faciliter une réunion en intelligence collective mais tout le monde peut y arriver en s’exerçant et en se remettant en question avec la bienveillance du groupe.
 
-Il existe des risques de "capitalisme humain" en utilisant l’information collectée ( qui remplace le rôle de consultant ) en boostant l'intelligence du collectif en pensant plus aux profits de rentabilité humaine et/ou financière.
 
Voir article à ce propos :
 
https://www.linkedin.com/pulse/de-lintelligence-collect%C3%A9e-%C3%A0-collective-eric-baudet/
 
-Les risques sont aussi de faire croire aux personnes qu’elles ont été acteurs-trices puisqu’elles ont été consultées et qu’elles ont même voté les décisions et ce sans leurs donner la possibilité de se rétracter. Cela ne vient pas forcément de mauvaises intentions mais de la non conscientisation de tous les jeux de pouvoirs et de nos auto-manipulations bien présents dans tous les collectifs.
 
Exemples de risques de manipulation par l'intelligence collective :
 
1/Mettre une décision importante en fin de réunion, en sachant que le temps est compté, favorisera le Oui des personnes par fatigue.
 
2/Mal définir le pourquoi de cette décision ou ne pas donner toutes les informations nécessaires peuvent amener aussi à manipuler la décision finale du collectif.
 
3/Le facilitateur qui porte plusieurs casquettes risque d’orienter et influencera le processus de décision.
 
4/Si le facilitateur a une intention prématurée avant la décision finale, il biaisera le processus de décision (science quantique).
 
5/Il arrive que si des personnes se concertent avant la réunion, ils influenceront également la prise de décision finale.
 
6/Une personne manipulatrice,si elle n’est pas bien recadrée pourra facilement influencer les autres même sans parler (langage non verbal).
 
Comment savoir si cet outil a été correctement utilisé ?
 
Lorsque la décision coule de source et que sa mise en place est une évidence et qu’aucune personne ne la sabote, cela veut dire que tout le monde a été écouté et que la vie a pu parler à travers cet outil.
 
Lorsque les réunions sont représentatives de la société, c’est-à-dire que les personnes impliquées dans les décisions sont présentent, alors tous les facettes de difficultés et de sensibilités sont représentés dans le collectif. (C'est ce que l'on appelle la systémique).
 
Envie de devenir facilitateur-trice en intelligence collective systémique ?
 
 
Cet outil va vous (ré)apprendre à vivre ensemblesortir de vos jugements, de votre volonté d’avoir raison, apprendre aussi à faire la différence entre le Je et le Nous (genoux) pour aller vers l'individuation.
 
C’est une voie d’évolution formidable qui fait partie des nouveaux métiers et qui pour moi est l’un des outils par excellence pour nous sortir des maux de l’humanité.
 
Comme dit un proverbe africain : "Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin".
 
Notre Asbl organise des formations certifiantes afin de vous permettre de vous lancer dans cette belle aventure !
 
Des sessions sont organisées sur Bruxelles.
 
La prochaine formation est de 
18 au 22 novembre 2019 
 
https://www.checopa.be/formations-1/intelligence-collective-syst%C3%A9mique/
 
Sur demande nous nous déplaçons aussi à raison d'un collectif de minimum 3 personnes avec des formules allant de 1 à 3 jours dans les écoles, Asbl, entreprises ou et tout autre collectif.
 
Au plaisir !
 
Céline Rouge
Coach de vie , thérapeute
Formatrice en intelligence collective systémique