· 

Coronavirus constellé, l'avenir nous appartient

Bonjour à tous et à toutes 

 

Au vu de l’actualité, j'ai décidé de proposer une constellation spéciale en lien avec le Coronavirus samedi 14 mars 2020. 3 volontaires que je remercie grandement et qui ont co-crées ce texte avec moi.

 

Nous vivons une époque sans précédent et nous ne pouvons pas ignorer l'impact de nos choix quotidiens liés à la mondialisation.  

 

Si tu ne connais pas les constellations familiales et systémiques voici le lien de l'explication de cette technique.

https://www.checopa.be/yenor-be/constellations-familiales/

 

 

Intentions de la constellation  :

 

Comprendre ce que le coronavirus vient nous apprendre, de savoir d'où il vient et où l'on va  ?

 

Mise en scène de la constellation :     

 

- Le Coronavirus ici en photo à la fin de la constellation.

- Le système Economique.( En béquille, c'est déjà parlant)

- L'Humanité.

- Les Peurs.

- La Conscience.

Le globe qui se trouvait dans la pièce et non prévu pour la constellation représente notre belle planète.

 

En regardant cette vidéo sois attentif  aux mouvements corporelsaux bruits extérieurs, à ce qui se trouve au sol et dans l'espace, tout est lié...

 

 

Sois un observateur silencieux.

 

Bonne constellation ! 

 

 https://www.youtube.com/watch?v=HTc27yfNWLc&t=2152s

 

 

Après la pose des intentions, j'ai fait tirer à chacune de nous  une carte "difficulté" de mon jeu qui est une porte d'entrée à la constellation et qui permet de savoir quelle blessure est révélée par la situation actuelle.

 

Lien du jeu de carte :  https://www.checopa.be/yenor-be/jeu-de-cartes/

 

-Carte tirée par la 1ère représentante de l'Humanité : Abus sexuel

-Carte tirée par la représentante de l'Economie : Injustice

-Carte tirée par la représentante du Corona : Ego

-Carte tirée par moi-même : Abondon/Solitude 

 

Dès le début, la constellation nous a montré que le Coronavirus avait de bonnes intentions et qu'il avait comme objectif de protéger et d'amener les humains vers plus de conscience au niveau planétaire.

Durant toute la constellation le Coronavirus  se mettait le plus souvent entre l'Economie et l'Humanité.

Le Coronavirus faisait de l'ombre à l'Economie comme l'Economie le dira à plusieurs reprises.

La personne incarnant le Coronavirus se sentait pleinement en lien avec l’Humanité qui était son principale centre d’attention .

 

Le Coronavirus dit venir d'une création humaine collective inconsciente ( à prendre dans le sens que vous ressentez). L'Economie serait aussi une création des humains selon les dires du Coronavirus.

Le Coronavirus a clairement demandé à l'Humanité de faire un choix entre ces deux créations

 

La 1ère personne qui représentait l'Humanité a eu beaucoup de mal à accepter sa représentation et  ne se trouvait pas être l’élément central dans cette l'histoire.

La 1er représentante de l'Humanité me demandait si je voulais lui faire représenter les personnes qu'elle nomme les moutons, les dirigeants ou un tout à chacun.  J'avais en tant que facilitatrice besoin de toute l'Humanité mais cela était difficile pour elle de représenter à elle seule toutes ces couches. C'est le mot lambda qui est ressortie sur le proposition de la représentante de l'Economie. 

 

Dès son entrée en scène, l'Humanité se sentait ligotée ( on voit les mains croisées dans le dos ) elle parle de devoir subir cette situation sans pouvoir s'exprimerPar contre, le système Economique était sans empathie, plombant, tout puissant et au cœur des décisions mais pas très stable non plus.

La représentante de l'Economie avait deux béquilles et une attelle au genou.

 

A 10 minutes et 8 secondes, on voit un pied de l'Economie par terre l'autre était comme remplacé par la carte injustice. 

L'Humanité se sent plus en danger de mort avec l'Economie qu'avec le Coronavirus.

 

le Coronavirus a dit pouvoir pousser l'Economie déjà fragile et la faire tomber mais elle voulait que les choses se passent en douceur.

 

Lorsque le Coronavirus se plaçait entre l’Economie et l'Humanité, la représentante de l'Humanité marchait le long du champ = le long de la mer, soleil, ciel bleu, belle plage de sable fin, personne ... paix, tranquillité, santé, connexion à la Nature vivante, vibrante, saine guérisseuse et énergisante.

 

L'Humanité était dans sa bulle.

 

Puis très vite l'Humanité est sortie du champ  (le tapis) car elle s'était donnée le droit de sortir de la représentation ; elle ne se sentait plus bien dans cette représentation. 

La représentation de l'Humanité  a ensuite été posée sur une carte.

Elle était clouée au sol, inerte, l'Humanité a désertée..

 

Pendant un temps, le Coronavirus s'est senti seul et il croyait que l'Humanité avait disparu alors qu'elle était encore là mais au sol sur la carte.

Le Coronavirus se demandait s'il devait encore rester ...

L’Economie et le Coronavirus sont restés un certain temps seuls.

J'ai demandé à l'ancienne Humanité de représenter les Peurs de l'Humanité face au Coronavirus (sans lui dire qui elle était).

 

La représentante des Peurs  a vu directement en ouvrant les yeux le tableau au mur avec le blé (tableau en marron clair sur la photo. Référence à l'argent, mais aussi peut être à la nourriture...en tout cas, on peut y voir symboliquement la peur du manque)

La représentante de Peurs  se sentait être une énergie guérisseuse.

La suite de la constellation le prouve bien.

 

Plus tard, voyant que plus rien ne bougeait, le collectif m'a demandé de prendre la représentation de l'Humanité.

 

A se stade mon rôle de facilitatrice à du s’amoindrir mais j'étais toujours présente gardant les deux casquettes à la fois.  J'ai du faire confiance au système de la constellation.

 

Lorsque, j'ai pris la représentation de l'Humanité, j'ai mis mes mains devant mes yeux comme si l'Humanité ne voulait pas voir la réalité.

Les Peurs étaient en confusion avec l'Humanité.

 

J'ai fait une reprogrammation pour remettre les Peurs à leur bonne place.

 

Les Peurs se sont mises à droite de l'humanité, mais il manquait quelque chose à l'Humanité de l'autre côté, à gauche. L'Economie s'y est naturellement placée.

Cela rassurait l'Humanité mais lui donnait mal de tête.

L'Humanité ne veut pas rejeter l'Economie mais ne veut pas continuer comme ça.

 

L'Humanité s'est placée devant les Peurs sentant ses chevilles vaciller.

 

l'Humanité prend le globe avec l'envie de fuir dans un autre système mais la Peur lui déconseille fortement et pour cause...

 

S'en suit une discussion sur les pays car l'Economie, l’Humanité et le Coronavirus étaient attirés par la globe. Puis la Peur dit en avoir marre d'entendre tout et n'importe quoi des médias.

 

A 36:05 L'Economie était focalisée sur les Etats-Unis et n'en avait rien à faire de l'Europe, son téléphone vibra ( quid 5G ? ) et l'Humanité lui proposa de s'en s'occuper tout en plaçant la terre au centre.

Les Peurs expriment son mécontentement que rien ne change et se demandent si nous allons enfin prendre  la bonne route.

 

Les Peurs ont été déposées sur un coussin à côté de l'humanité.

 

Après avoir déposé les peurs la représentante des peurs a pris une autre représentation sans bouger de place comme si elle avait transcendé ses peurs. Elle se ressentait être une Energie qui se trouvait entre ciel et terre.

 

Puis cette Energie Céleste habillée en rose en haut (comme la couleur de l'amour) est restée assise face à l’Humanité. L’Economie s'est sentie exclue. 

 

Cette Energie est là, entourant la terre, présente et à disposition des humains pour évoluer vers un meilleur devenir. Les humains n'ont qu'à tendre les mains, le cœur, la conscience pour s'en nourrir. 

 

A 40:20 : Il y a eu un grand moment d'émotion de toutes les personnes présentes lorsque l'Humanité a exprimé qu'une partie de l'humanité était prête à aller vers la conscience mais qu'une autre partie ne l'était pas.

 

La conscience et le Coronavirus ont exprimé avoir eu des sensations aussi à ce moment-là.

 

Je vivais en moi toutes ses parts de l'humanité, c'était très émouvant et cela m'amène à accepter aussi toutes ses parties en moi sans jugement ( J'ai vu la spirale dynamique qui représente les différents niveau d'évolution de l'humanité ) .

 

L'Humanité ressent que l'Economie n'est qu'un alibi pour ne pas voir ailleurs ...

Le Coronavirus exprime qu'il y a un pont à mettre en place entre la Conscience et l'Humanité que lui seul n'est peut-être pas suffisant pour faire un changement.

 

A 46:08  l'Economie a tenté de nous faire croire en son bien fondé pour l'humanité...

 

Le Coronavirus et l'humanité ont fait tout leur possible pour fluidifier l’énergie des Energies Célestes (que je nommerai à ce point de la constellation la Conscience ) en proposant de faire un huit de circularité dans l'espoir de transformer l’énergie matérielle en échange équitable et juste.

 

La représentante de l'Humanité a beaucoup ri  alors que la représentante de la Conscience a trouvé qu'on était plongé dans une agressivité belliqueuse quand l'Economie et la Conscience se sont disputées pour savoir comment faire circuler l'énergie financière de manière juste.

La Conscience n'a pas eu le sentiment de s'être disputée, au contraire elle a ressenti que l'Economie imposait sa violence et son agressivité en plein milieu d'une magie guérisseuse .... au moins elles ont communiqué ensemble.  

 

L'énergie de la Conscience irradiait de paix et de lumière et voulait toucher l'économie, l'englober dans cette dimension d'amour.

 

Lorsque l'Economie disait ne pas savoir comment faire un huit ( faire circuler l'énergie ) j'ai du moi-même en tant que représentante de l'Humanité le faire de manière maladroite entre les deux parties mais cela n’était pas assez fluide.

 

A 54:00 l'Humanité a demandé à la conscience de la rejoindre nommant le Canada et d'autres pays. En tout cas, la Conscience tenait maintenant le globe en main.

 

C'était très lourd pour l'Economie qui voit cette légèreté, ce renouveau qu'elle refuse d'accepter ou même d'essayer de trouver une (même infime) collaboration. Elle est toute puissante et elle souhaite le rester.

 

L'Economie a même fait croire aux autres sa sortie de sa représentation sans le faire ; elle avait un discours de persuasion pour amadouer mais elle n'a jamais été très convaincante, elle a dit à plusieurs reprises qu'elle était de mauvaise foi.

 

La représentante de l'Economie exprime que bizarrement en temps normal elle arrive à mettre parfois sa jambe verticalement mais que durant la constellation elle n'y arrivait pas. Une jambe, deux béquilles : bien le signe de cette économie vacillante mais qui refuse de l'admettre. L'économie s'est sentie spoliée, abandonnée, pas écoutée. Un sentiment d'injustice totale (dixit très justement la carte tirée)  par rapport à un système ancré et qui refuse de trouver des solutions.

 

La Conscience et le Coronavirus ont essayé de convaincre avec douceur l'Economie de changer mais elle est restée immobile, figée.

Alors en tant que facilitatrice, j'ai fait tirer les cartes "Transcendance" en lien avec les cartes "Difficultés" du début ( Injustice-Abus).

L'Economie a tiré "affirmation de soi" en lien avec l'injustice la Conscience a tiré "lâcher-prise"  et l'Humanité a tiré "paix intérieure" en lien avec les abus.

 

Mon interprétation est que l’Economie pourrait dans l'avenir prendre une forme de plus en plus autoritaire et visible.
 
 Pour nous sortir d'emprise nous devons dès maintenant :
 
- Travailler le lâcher-prise  
Accepter la situation temporaire
- Avoir la confiance en soi et en l'avenir
- Se mettre en action, en création tout en recherchant la paix intérieure
- Chercher cette paix dans la réparation de nos propres blessures      
Affirmer notre non-acceptation de la maltraitance sans rien attendre du système existant.
 

 

Je ressens que nous vivons le même processus que ceux qui sont sortis d'emprise de manipulateurs dangereux. Il ne faut pas entrer en guerre mais utiliser notre colère face à cette maltraitance comme énergie constructive pour préparer notre sortie car se rebeller ouvertement c'est donner de l'énergie à une énergie existante.

Notre libération est liée à un combat énergétique individuel et collectif . Nous devons être stratège tout en restant authentique avec nous même et se battre avec les armes liées à l'état de droit.

 

Voyant que l'économie était inchangeable le Coronavirus, l'Humanité et la Conscience ont décidé de se connecter ensemble pour transcender sans l'Economie, tout en lui disant que nous ne la rejetions pas, qu'elle était la bienvenue.

 

Pendant que nous nous affairions à placer un cercle l'économie se foutait de nous

 

A 1h00, La Conscience a ressenti le besoin de voir les énergies qui se trouvaient dernière l'Economie ; elle a juste eu le temps de ressentir du capharnaüm et des frissons désagréables. Ce qu'elle semble avoir ressentie serait peut-être les pouvoirs politiques.

 

L'Economie en a profité pour prendre le fauteuil de la Conscience.

 

Au sol, le Coronavirus l'Humanité et l'énergie de Conscience ont disposé un cercle autour du globe avec huit cartes représentant les 8 niveaux de consciences humaines, des figurines pour les humains et les animaux, un masque noir  qui représente les personnes contaminées, deux cœurs et des coussins ronds qui représentent un bouclier d'amour. 

 

La Conscience a pris place au centre du cercle avec le globe en main pour brancher la prise au ciel. L'Economie  en colère a arraché la fiche électrique pointée vers le ciel et a gardé la fiche dans sa main un certain temps.  Cela coupait la connexion avec l'Energie, l'amorce d'un nouveau départ pour l'humanité...  C'est finalement la Conscience qui a dit : ici on n'est pas violent et l'Humanité/la facilitatrice de sa main a ouvert la main de l'Economie pour récupérer la fiche et reprendre le processus d'aide à la terre, au renouveau.

 

La représentante de l'Economie a eu besoin de se retirer pour boire un café : elle se sentait exclue de ce renouveau (qu'elle croit juste en tant qu'humaine et nécessaire).

Une sorte de guerre intérieure abominable pour le système économique qui a peur de vaciller, peur de trouver des alternatives qui sont réfutées.

 

L'Humanité exprime face à la conscience qu'il y a cette croyance implantée dans notre mental " Il faut de l'argent pour vivre" .

L'Humanité vient de se rendre compte émotionnellement du degrés de violence de l'économie, elle réalise la situation...

l'Humanité a exprimé vouloir apprendre à se protéger par elle-même.

 

Sur invitation de la représentante de l’énergie de Conscience, le Coronavirus a pris place au centre du cercle avec le globe en main.

Coronavirus incarnait aussi la Nouvelle Génération. La représentante sentait beaucoup de forces dans ses jambes et tout son corps, émanant de la terre, et habitée par une grande force, avec la vision claire de milliers de personnes jeunes et fortes, qui avançaient ensemble, dans quelque chose de souple, léger et puissant en même temps. 

 

La Conscience met en lumière que l'Economie est un beau nom pour camoufler toute la violence.

la Conscience  propose de faire un acte symbolique qui est de placer un vase Yin, une eau calme chez soi et de la changer régulièrement  pour contrer cette violence qui est symbolisés par une étoile.

 

La représentante du Coronavirus-Nouvelle Génération tenait le globe contre son cœur pour apporter force et lumière, elle tendait la main gauche vers le ciel avec la fiche électrique du globe.  Symboliquement cela représentait la connexion de la terre au ciel.

 

Lorsque la Nouvelle Génération  nommait ces visions, l’Economie disait qu’elle trouvait ça ridicule, et qu’avant on aurait brûlé des gens comme ça. (référence claire au bûcher des sorcières, et à tout un tas de persécutions de tous types dans l’histoire de l’humanité pour toutes les personnes menaçant l’ordre établi). 

Le mot prison est sorti.

 

La Nouvelle Génération vibrait et dansait aux pulsations de la terre, c'était beau à voir !

 

La représentation Coronavirus/Nouvelle Génération a alors senti très clairement, et avec espoir et soulagement que cette menace ( le bûcher) n’est plus possible, en tout cas physiquement, que cela appartient à une ère ancienne, que cela n’arrivera plus. La Conscience l’a remerciée, l'a embrassé et a dit "je t'aime Coronavirus".

 

A ce moment, j'ai cherché le téléphone pour prendre une photo mais j'avais du mal à le trouver comme si la technologie pourrait être amené à disparaître, l'avenir nous le dira...

 

Nous sentions que l’économie incarnait plus que ce terme, c’est tout l’ancien système dominant actuel (économie capitaliste patriarcal, colonialiste etc..).

Nous avons compris que l'économie est devenu un égrégore indépendant, construction humaine mais devenue tellement puissante qu'elle s'auto-alimente en énergie. Nous avons aussi observé en fin de constellation qu’il n’était pas possible de transformer cette énergie (la transformation est souvent ce qui se passe en constellation) ni la détruire, et nous ne pouvons pas non plus l’ignorer.

 

L'Economie nécessite une attention, ce qui nous invite à cohabiter avec elle, tout en avançant avec confiance dans une nouvelle direction.

 

L'Humanité recevait une énergie vitale en se tenant face au Coronavirus/Jeunesse/Changement.

 

 

 

Conclusion :

 

Comme toujours, les constellations nous invitent à prendre de la hauteur, à découvrir les choses avec un nouveau regard. Le Coronavirus n’est pas un ennemi, il est une énergie mobilisatrice qui nous invite actuellement en tant qu’humain, à mettre plus de lumière sur nos blocages individuels et collectifs nous invitant à incarner une société plus consciente et souveraine (Corona vient de couronne).

 

L'Economie  était figée dans une toute puissance instituée. Elle avait la sensation d'avoir un aplomb, ancrée depuis des décennies. L'Economie est consciente que les énergies doivent circuler autrement mais elle ne l'accepte pas comme si l'égo de l'économie est touché. Les solutions s'imposent mais il subsiste un refus total de coopération.

 

Le Coronavirus est lié au renouveau, à la nouvelle génération, à la puissance d’agir, sans renier le passé et le système actuel. Il est l’ombre qui cache la forêt : le système dans lequel nous vivons actuellement n’est plus d’actualité.  

 

Merci Corona de nous permettre de nous poser collectivement les bonnes questions, et de nous mettre chacun.e en lien avec notre intériorité.

 

Cette constellation m'a appris que certains sont là prêts à accueillir leur côté spirituel, l'énergie de Conscience plus élevée mais sont empêchés par un attachement à un schéma de pensées et d’actes générés par les peurs.

 

J'ai compris quelques jours plus tard pourquoi j'avais tiré la carte Abandon/Solitude. Elle est selon mon ressentie la sensation qu'a la partie des humains éveillés. Même si nous sommes de plus en plus nombreux, nous ne nous sentons pas encore assez soutenus pour changer ce qui doit l'être.

La transcendance de la carte "Abandon" est la connexion au présent et l'autonomie. 

 

 

La Conscience remercie l'Univers et ressent qu'une amorce d'un renouveau a été déposée dans nos cœurs. 

 

"LE SILENCE EST D'OR ET LA PAROLE EST D'ARGENT" sic La Conscience. 

 

Texte co-crée par toutes les personnes ayant participé à la constellation 

 

Céline Rouge 

Facilitatrice, représentante et humaniste