· 

Co-créer un nouveau système sans se faire happer par une secte est-ce possible ?

Bonjour à toi et bonne reprise

J'espère que vous avez passé de bonnes vacances.

Septembre est le mois de la reprise pour beaucoup, nous avons tous sûrement en tête des idées de bonnes résolutions du genre
- Arrêter de fumer
- Mieux travailler à l'école
- Trouver ou changer de travail
- Améliorer ses relations inter et intra-personnelles.
 
Nous pourrions aller jusqu'à vouloir changer les autres, changer le monde.

Ce sont de beaux projets mais est-ce bien réaliste d'aller jusqu’à vouloir changer les autres ou changer le monde ?

Est-ce vraiment "la solution" pour un réel changement ?

Certaines personnes malintentionnées pourraient se servir de cette intention pour nous mettre sous emprise ?
 
Cette newsletter va aborder quelques pistes pour répondre à ces questions et vous donner des outils pour vous protéger des sectes sans tomber dans la paranoïa.
 
Lors de nos expériences au sein de plusieurs ateliers de développements personnels, les membres de notre asbl ont pu se rendre compte que de plus en plus de sectes s'approchent des personnes en utilisant les outils d'intelligence collective, de coaching et des nouvelles thérapies pour approcher les humains en recherche afin de les mettre dans leurs filets.
 
De vrais caméléons ces gourous.

Quoi de plus malin que d'utiliser ce qui marchent et ce que les personnes ont besoin pour tenter de les mettre sous emprise.

  
Peut-on vraiment changer le monde ?
 
Connaissez-vous le point commun de toutes les communautés sectaires ?

Elles offrent toutes la promesse d'un changement planétaire ou contribuent à aider les personnes qui ont ce souhait à atteindre ce but.

Le font-elles sans arrières pensées ou est-ce un stratagème pour aboutir à leur fin ?
Pour certains maîtres à penser leurs intentions sont soit de dominer une communauté, soit de dominer le monde.

Voici quelques termes employés par les mouvements insidieux qui cherchent à utiliser notre désir de changements :

- La paradis
- La vie éternelle
- Un nouvel ordre mondial
- Le monde nouveau
- Une nouvelle société
- Un nouveau système
- Une nouvelle terre
- Vivre séparer du système
- Etre différents des autres (genre enfant indigo)
- Le peuple élu, race spéciale, nation choisie


Comment faire la différence entre ceux qui veulent dominer et ceux qui veulent apporter un mieux-être ou de véritables changements ?
Observez bien ceux qui brillent par les autres (les gourous) et ceux qui travaillent dans l’ombre (les fidèles, adeptes, bénévoles).  Vous serez s'il y a anguille sous roche ou pas.

Il faut quelquefois un certain temps pour le voir et apprendre à bien faire la différence entre les outils utilisés et les intentions sur le long terme.
 
Toutes les sectes et religions utilisent contre nous notre idéalisme(l’éden perdu), notre peur de la mort ainsi que notre recherche du graal.
 
L'idéalisme c'est quoi ?
 
Etymologie : du grec idea, idée.
 
"Un idéaliste est un adepte de l’idéalisme, quelqu'un qui fixe sa conduite sur un idéal ou qui se représente mal les conditions de la réalité.
L'idéalisme s'oppose au réalisme pour lequel l'homme connaît les choses telles qu'elles sont réellement en elles-mêmes et qu'elles n'existent pas en dehors de leur matérialisation."
 
 
Comment certaines personnes se servent-elles de notre idéalisme pour nous mettre sous emprise ?
 
Elles le font en nous proposant tout simplement ce que nous recherchons, en nous vendant de l'espoir et l'espoir lorsqu'il est insufflé par autrui ouvrent la voie à cette fameuse dépendance typique aux besoins des sectes. 
 
Que nous soyons en mal-être face à la souffrance vécue par autrui ou en rejet du système, nous cherchons systématiquement une solution extérieure à nous même et donc laissons la porte ouverte au 'gourre-où'.

Qu'est-ce que l'utopie ?

C'est une création qui démontre les dysfonctionnements par une idéologie inverse.
Elle n'a pas pour volonté d'exister
 
"Le mot Utopie est créé par Thomas More et signifie « Nulle part » ou « Lieu de bonheur ». L’île d’Utopie est une sorte de contre-image positive de ce que pourrait être l’Angleterre, si elle était mieux gouvernée.
C’est une île car l’isolement sur l’extérieur est essentiel au bon fonctionnement de la société idéale."
 
 
L'harmonie, l'utopie, le paradis sur terre existeront-ils un jour ?
Depuis combien de temps l'humanité attends cela ?
Depuis toujours non ?
 
Nous attendons quelque chose qui n'existe pas en sommes et qui n'existera certainement jamais ici-bas. Pourquoi ?

En effet, si nous prenons le temps de réfléchir à ce que la vie nous montre, ne voyons-nous pas que tout fonctionne par son contraire :
 
- La nuit et le jour
- Le blanc le noir
- La vie et la mort
- Les bons et les méchants
- La souffrance et la sérénité
- La pluie et le beau temps
- Le haut et le bas
- Les problèmes et les solutions
- L'amour et haine
- L'amour conditionnel et l'amour inconditionnel
- La manipulation et l'authenticité 
- L'enfermement et la liberté
- Etc...
 
Et nous humains nous nous sommes mis en tête qu'il fallait changer tout cela. N'est-ce pas là le problème de plus de chaos encore ?
Pour éviter les conflits, les échecs, la mort, la souffrance, la solitude, pour ne pas les vivre nous inventons alors une autre manière de vivre qui cause encore plus de désastre, celui que nous connaissons en ce 21ème siècle.
.
Ne faudrait-il pas plutôt accepter le monde tel qu'il est pour (re)venir dans la réalité pour pouvoir aller de l’avant ?
Arrêter de vouloir faire changer les choses pour qu'elles changent vraiment ? Et oui voilà le grand paradoxe de la vie : tout arrive quand nous n'avons plus besoin que cela arrive.
 Et si nous utilisions plutôt notre énergie pour nous changer nous-même ?

Comme a si bien dit Ghandi : Soyez vous-même le changement que vous voudriez voir dans le monde !"

Savez-vous que toute intention de voir changer l'autre est en réalité un moyen de ne pas voir ce qu'il y a à changer en nous-même?
  
Celui qui attend cet idéalisme sera bercé par des discours hypnotiques de ceux qui utiliseront tes besoins pour ne pas changer le monde et ainsi s'assurer d'exister. Ce sont des vendeurs de rêves : des gourous et des manipulateurs.
 
De l'idéalisme à la réalité : 
 
Pour arriver à créer un changement sociétal, il est important de se confronter à notre dure réalité, comprendre que le système fonctionne de cette manière et l'accepter sans bien sur le cautionner.

Améliorer, s'orienter vers autre chose que ce qui existe déjà est possible mais sans avoir fait le deuil de l'idéalisme cela ne fonctionne pas.
 
L'illusion risque plus de nous faire perdre du temps et de nous amener vers des voies de garages que d'apporter des changements concrets (qu'on-créé).

La grande différence entre cette façon de voir et celle de l'idéaliste c'est que l'un espère vivre une vie qui n'existe pas alors que l'autre vit réellement sa vie.
 
Une affaire collective ou personnelle ?
 
Faire d'un changement individuel un changement collectif par l'individuation en fédérant plutôt ceux qui sont sur la même longueur d'onde que nous.
 
 
Avez-vous saisi la nuance ?

Rencontrer des personnes qui sont sur le même chemin que vous sans rien forcer sans aucune intention et non chercher des personnes qui pourraient entrer dans votre "délire " de changement.
Ces personnes existent à plusieurs niveaux dans toutes les couches de la société. Ils œuvrent souvent seuls. Voilà la clef de la liberté,cette solitude qui nous fait tant souffrir alors qu'une fois accepter elle nous mène vers les bonnes personnes.

Comment continuer à cocréer des projets sociétaux sans se faire happer par une secte ni en créer une nouvelle ?
 
1-En connaissant les caractéristiques des sectes (En voir une seule peux suffire à comprendre les autres cachées) :
 
"Elles portent atteintes à l'intégrité physique des adeptes (sous-alimentation, rupture des rythmes biologiques).
Elles entraînent la rupture avec la famille ou le
milieu social.

Elles exploitent financièrement les adeptes.
Elles contribuent à l'embrigadement des enfants.
Elles ont un discours anti-social et exercent des activités répréhensibles.
Elles pratiquent le détournement des circuits économiques.
Elles sont impliquées dans de nombreuses affaires judiciaires.
 
Techniques d'approches Stratégies d'embrigadement Critères de détection :
 
Elles tentent d'infiltrer les institutions publiques et privées ainsi que les entreprises.
Elles placent les adeptes sous la domination d'un gourou qui exerce son autorité seul et sans contrôle.
Elles mettent en place une structure pyramidale, autoritaire, très hiérarchisée, opaque et cloisonnée (contraire à l'esprit de la loi 1901).
Elles utilisent l'existence fréquente d'une instance sanctionnant le délit de désobéissance (mise en place de police interne et sanction par le harcèlement des adeptes qui veulent rompre avec elles)."
 
 
 
2 En sachant comment se protéger des sectes tout en apportant des changements durables :
 
Sortez des illusions
- Ne confondez pas utopie et changement personnel 
Développez votre spiritualité sans la confondre avec la religiosité
Accrochez-vous à la réalité
Acceptez votre réalité
Vérifiez systématiquement qui sont les personnes qui vous approchent par l'observation continue
Prenez votre temps pour faire confiance
Cherchez vos propres rêves pour vous accomplir
Cherchez les intentions cachées des personnes qui vous approchent
Ne vous faites pas vampiriser énergétiquement
Aimez vous
Cherchez vos propres réponses existentielles
Cherchez pourquoi vous souffrez et sortez-en par vous même
Devenez autonome
Restez-vous même dans une collectivité
- Ecoutez vos intuitions
Sortez de votre naïveté
Restez indépendant dans vos projets en développant l'interdépendance.
 
Ce n'est pas parce qu’une personne vous a fait du bien qu'elle vous veut du bien.
Sans faire de comparaison désobligeante un proverbe dit bien :

"On n'attrape pas des mouches avec du vinaigre mais avec du miel"
 
Le changement sociétal est-il possible ?

Je ne sais pas si ce changement planétaire se fera ou non dans les temps nécessaires, pas plus que vous n'est-ce-pas ?

Ce que je sais par contre avec certitude c'est que chaque changement que j'apporte à ma propre vie sans me soucier de faire changer les autres m'apporte beaucoup de bienfaits dans mon présent.

On peut décider de vivre un hypothétique avenir idéaliste qui n'arrivera surement jamais et donc intégrer une secte qui offre du prêt-à-rêver (elle sont fait pour cela ) ou décider de vivre de manière réaliste au présent en prenant nos responsabilités et en ce changeant nous-même, en améliorant notre quotidien et sans le vouloir avoir un impact sur ceux qui nous entoure et favoriser éventuellement le demain de l'humain.

Personnellement je crois qu’il y a vraiment moyen d'apporter des changements sociétaux mais paradoxalement sans le vouloir, juste en étant soi-même.

Utiliser son libre arbitre pour être acteur de sa vie apportera des changements durables, plus fluide que vous ne l'auriez imaginé et en prime sans vous faire happer par des personnes qui ont en eux le désir de dominer le monde.
 
La vie éternelle existe-t-elle ?
 
Beaucoup de chrétiens prennent ce passage de Jean 17:3 pour promouvoir une espérance : "Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, [...]

Si nous lisons la traduction Grec du mot "Vie éternelle", la référence est le strong 166 (référence originale qui sert de traduction de la langue originale vers une langue usuelle) : aionios qui se traduit par : sans commencement ni fin, ce qui a toujours été et qui sera toujours sans commencement ..
 
Cliquez sur le passage de Jean 17:3 une colonne apparaît à droite cliquez sur Hébreu/Grec pour voir la traduction de éternel

Certains disent que la seule chose qui n'a ni commencement ni fin pour un humain est le moment présent.
C'est une des vérités (ma vérité) qui m'a libéré de toutes ses histoires de fin du monde en apprenant à vivre le moment présent.

Restez libre et au lieu de penser être heureux un jour, soyez le dans le moment présent qu'offre la vie.
 
 
Céline Rouge
 
Coach de vie, thérapeute
Formatrice en intelligence collective systémique.
Pour le programme de nos activités :
Nos formations en intelligence collective et en connaissance de soi ainsi que le programme de l'école  En-Vie voici le lien : https://www.checopa.be/agenda/